Tendance bijoux béton

IMG_7111

Les bijoux en béton ont la côte avec leur aspect brut et design.

Très simple à réaliser, j’avais déjà expérimenter la technique il y a quelques mois.

Et voici une nouvelle série sur laquelle j’ai testé de nouveaux matériaux à combiner avec le béton. Des plumes, des breloques, et même de la peinture !

Petites explications en images

IMG_7113

Ici, j’ai moulé une demi sphère de béton sur laquelle j’ai posé une petite breloque spirale avant que le béton prenne. J’ai aussi déposé quelques paillettes grises. J’ai agrémenté le tout d’une plume brune et je me suis servi d’un bout de suédine pour créer le pendentif.

IMG_7114

Celui-là c’est une vrai expérimentation avec un résultat auquel je ne m’attendais pas. J’ai déposé un peu de peinture et quelques strass sur le béton qui n’était pas prit, elle était alors encore en surface. J’ai laissé reposer et le lendemain matin j’ai découvert que la peinture avait creusé le béton.

IMG_7115

Ce pendentif est tout simplement agrémenté d’une pierre de mosaïque grise et d’une breloque pique !


 

IMG_7080

Un losange de béton et une breloque inspiration ethnique.

IMG_7089

Breloque et béton sur le même principe, mais avec un aspect plus brut et vieilli.

IMG_7121

Un carré de béton légèrement abimé pour un effet vieilli sur lequel j’ai dessiné un symbole de style celtique. Monté sur un cordon en cuir, j’ai pensé ce collier pour un homme, même s’il peut quand même convenir à une femme. A chacun son choix !


Publicités

Collier Dwemer (Skyrim) après période blanche

Les gris nuages de novembre, le thermomètre qui baisse, le plaid qui nous appelle…

C’est une période qui s’accompagne parfois du syndrome de la page blanche, ou plutôt du plan de travail blanc dans mon cas.

Plus rien, aucune inspiration, aucune envie de réaliser le moindre truc en fimo.

Et encore, d’habitude quand je n’ai pas d’inspiration, je réalise quelques bijoux en assemblages de perles. Simple et efficace en attendant le retour de l’illumination créative.

Mais là non, la période dure et s’étale sur des semaines. Même les quelques ventes de Noël ne provoque pas de sursaut.

Alors que faire ? Essayer de la création plaisir, peut-être en rapport avec mes loisirs du moment.

Tir à l’arc, Donjon de Naheulbeuk, salle de sport, reine du shopping,… mouais. Rien de très inspirant là dedans.

Ah mais si ! J’ai recommencé une partie de Skyrim il y a quelques temps. Tiens, pourquoi pas faire un collier Dwemer ? Un style qui rappelle un peu le Steampunk.

Allez, je n’attend pas, je me lance maintenant ou jamais ! En avant la musique de skyrim, quelques images pour m’inspirer et c’est partie.

IMG_6849

Dans en premier temps il s’agit de retrouver ses marques. S’installer, réunir le matériel.

IMG_6850

Et puis c’est parti, je m’essaye à quelques pièces dans le style Dwemer avec de la fimo noire. Je sculpte, je creuse, j’emporte-pièce 😉

IMG_6852

Une fois le tout sculpté et cuit, j’attaque les finitions avec de la cire dorée et j’assemble.

IMG_6853

Et voilà le résultat. J’en suis assez contente, mais je ne sais pas s’il marque la fin de ma période blanche. On verra ça avec le temps. L’envie finira sûrement pas revenir, c’est sûr.

En attendant je vais porter ce collier pour sortir ce soir. Et je vous souhaite à tous, de bonne fêtes de fin d’année ! 🙂

 

Les bijoux dorés

Noël approche, et forcément les couleurs de nos créations s’adaptent.

Je vous présente donc ma collection de bijoux dorés que j’ai pu réaliser grâce à deux merveilleuses inventions :

  • les plaques de texture souples
  • La cire dorée

La plaque de texture souple ? Ça n’a l’air de rien et c’est un accessoire de base dans la polymère, mais avant, je n’en avais qu’en plastique dure et c’était impossible de réaliser ce genre d’effet en relief avec.

La cire dorée ? Elle sert à réaliser des dorures sur les meubles et accessoires de décoration normalement. Mais elle s’adapte aussi très bien à la polymère, et en plus elle sent très bon, avec de magnifiques effets de lumière garantit 😉

colliers copie

Voici donc deux pendentifs sur une base noire avec des reliefs blanc, agrémentés de cire dorée.

autres

J’ai profité de cette base pour créer aussi une barrette, une bague et des boucles d’oreille puces.

rayures serpent

Et toujours en dorés mais avec des motifs différents :

  • Un pendentif à empreinte serpent
  • Deux colliers, des boucles d’oreille et une bague à rayures noires sur base blanche

portebijoux

Et pour bien compléter cette collection, j’ai créé un porte-bijoux dans le même style.

On peut y accrocher à la fois des colliers et des boucles d’oreilles.

Vous retrouverez toutes ces créations dans ma boutique 🙂

Enregistrer

Fabriquer une boîte à lumière en 10 étapes

   IMG_6407boîte (2)

Le mois de novembre est arrivé et il est temps d’être équipé comme il se doit pour prendre de belles photos de nos créations.

Pour cela, rien de mieux qu’une bonne boîte à lumière. J’en avais déjà une, mais elle commençait à devenir trop petite pour certaine création.

Je suis allé farfouiller dans le grenier pour trouver un carton qui fasse l’affaire. J’ai choisi celui de mon PC du lycée, il fait 50cm de hauteur, 53cm de largeur et 30cm de profondeur.

Pour la créer j’ai eu besoin de :

  • Une boîte en carton 50*53*30 cm
  • Une feuille blanche 89*50 cm
  • Deux feuilles calques 30*50 cm
  • De la peinture acrylique blanche et marron
  • Scotch
  • Ciseau / Cutter
  • Vernis colle
  • Pinceaux
  • Journaux

Étape 1 : Fermer hermétiquement la boîte avec du scotch

Etape 1

Pour commencer, fermer la boîte avec du gros scotch.

Étape 2 : Tracer les lignes de découpe

Etape 2

Tracer les lignes de découpe sur la face de devant en laissant une marge sur les côtés (ici de 2cm), sauf à la base de la boîte.

Tracer les lignes de découpe sur les côtés droit et gauche en laissant une marge (ici de 4cm) pour créer les fenêtres de lumière.

Étape 3 : Découper au cutter

Etape 4 et 5 (3)Etape 4 et 5 (4)

Découper au cutter en suivant les lignes de découpe. Mettre de côté le carton de la face de devant.

Étape 4 : Aplanir la base de la boîte avec du carton

Etape 6

Se servir du carton mis de côté et le placer à la base de la boîte pour créer une surface plane. Découper un bout de ce carton pour qu’il dépasse un peu de la boîte afin d’agrandir cette base.

Ici, j’ai découpé un bout de 13cm.

Étape 5 : Prendre les mesures

Prendre les mesures des emplacements des fenêtres de lumière en rajoutant quelques centimètres pour obtenir les dimensions des feuilles calques à obtenir.

Prendre les mesures de l’intérieur de la boîte pour obtenir les dimensions que devra avoir la feuille blanche. Additionner la longueur de la base, de la hauteur et rajouter environ 5 cm pour obtenir la longueur totale. Mesurer la largeur de la boîte.

Pour cette boîte voici les dimensions obtenus :

  • Les deux feuilles calques : 30 * 50 cm
  • La feuille blanche : 36+48+5 = 89 cm de longueur * 50 cm de largeur

Étape 6 : Fixer les feuilles

Etape 8 (4)Etape 8 (1) Etape 8 (3) Etape 8 (2)

Fixer les feuilles calques à la boîte à lumière en les scotchant sur l’extérieur.

Fixer la feuille blanche à l’intérieur, toujours avec du scotch.

Étape 7 : Peindre en blanc l’intérieur

Etape 9 (1) Etape 9 (2)

Pour apporter le maximum de lumière au moment des photos, j’ai peint toutes les surfaces visibles du carton intérieur en blanc avec de l’acrylique.

Étape 8 : Décorer l’extérieur

Etape 10 (2)Etape 10 (3)

Etape 10 (4)Etape 10 (1)

Ici c’est l’imagination qui joue ! Libre à vous de décorer l’extérieur de la boîte à votre convenance ou de le laisser tel quel.

J’ai peint le dessus en mélangeant de l’acrylique blanche et marron, et j’ai collé des extraits de papier journal au dos avec du vernis colle.

Étape finale : Prendre des photos

photos exemple (1)photos exemple (4) photos exemple (3) photos exemple (2)

boîte (3) boîte (4)

La boîte est finie et il n’y a plus qu’à prendre des photos pour la tester ! Voici celles que j’ai obtenues.

A noter que le ciel d’aujourd’hui était assez nuageux, je n’avais donc pas énormément de lumière naturelle et pourtant les photos de bijoux obtenues ont tout de même une belle luminosité.

J’ai placé ma boîte à lumière juste à côté de la fenêtre pour laisser filtrer la lumière du jour par le papier calque.

L’idéal bien sûr, est de placer des lampes à lumière blanche de chaque côté de la boîte pour supprimer complètement les ombres.

A vous de jouer ! 😉

logosept2015 copie

Les bijoux d’octobre

L’automne est arrivé ! Et le froid qui va avec.

Moi qui d’habitude utilise beaucoup, beaucoup de bleu dans mes créations, ce mois-ci les couleurs chaudes sont davantage au rendez-vous pour venir nous réchauffer !

Du orange en majorité, mais aussi du jaune et du rouge. Elles nous préparent aux changements de couleur des feuilles d’automne.

stock 2Les faux-écarteurs ont du succès ! On en retrouve trois dans les tons orangés, dont un d’inspiration octopus.

Quand on veut un bijou original, c’est l’idéal, et l’avantage c’est qu’on a l’illusion d’un écarteur, sans avoir à torturer ses oreilles !

Un collier arabesque, et un autre avec des perles bleues (quand même !) et une breloque en forme de hibou pour le côté kawaï !

stock 4 copieJe ne fais pas souvent de bracelet, mais quand l’inspiration vient on s’y met ! Un bracelet manchette donc, dont les nuances de couleurs ont été réalisées aux pastels secs.

Idem pour le collier au pendentif carré.

Par contre, pour les autres créations, je suis partie d’une même base de cane en dégradée blanc/jaune/pourpre, que j’ai déclinée en mosaïque pour la parure, et en rectangle arrondie pour le collier seul.

Pareil, je ne fais pas souvent de canes, mais j’ai bien envie d’explorer d’autres horizons de cette technique qui se décline à l’infini, et qui promet pleins de belles choses !

livres copieEt pour finir, une petite série de boucles d’oreilles en mini-livre !

Pour infos, ces petits livres n’étaient pas du tout destinés à finir en boucles d’oreille, c’est une sorte de recyclage.

A la base, j’avais dans l’idée de créer des pièces d’échiquier en forme de mini livres. Mais quand je me suis rendu compte de la quantité de fimo que ça me prenait, et surtout du nombre d’heure passées pour créer ne serait-ce qu’une série, j’ai laissé tombé l’idée, pour le moment du moins !

La première paire devait donc représenter les fous, la deuxième le roi et la reine, et la troisième les cavaliers.

J’ai eu un petit soucis avec les tours, un livre s’était cassé et je ne les ai donc pas assemblées.

Mais au final, je suis contente car ça donne des boucles d’oreille fantaisie sympathique et surtout à un prix abordable.

Elles seront en ligne sur la boutique à partie du 31 octobre.

logosept2015 copie

This is Halloween !

On y est les grands enfants, dans deux semaines Halloween sera là !

Nostalgique ou pas, au taquet sur la décoration ou pas, on a tous au moins une petite touche d’Halloween chez nous le 31 octobre.

Fausses araignées en plastique, fantômes, citrouilles, chauve-souris, les sujets ne manquent pas !

Je vous présente donc ma première touche de décoration confectionnée de mes petites mains :

IMG_6316

C’est un bougeoir en polymère avec une base carrée orange, un emplacement pour une bougie chauffe-plat au milieu, et quelques éléments de décorations dans les tons !

L’idée m’est venue quand il fallu réfléchir au défi mensuel d’A little market du mois de novembre avec pour thème « la douceur automnale ». Bon j’avoue, quand je m’y suis mis j’avais oublié le terme « douceur » qui fait que ce bougeoir n’entrera peut-être pas dans le thème… il faudra peut-être que je pense à autre chose pour ce défi.

Mais le bougeoir est là, et n’attend plus que son heure de gloire pour éclairer la soirée d’Halloween !

IMG_6311On y retrouve 4 tentacules noires avec des ventouses rouges dans un coin.

IMG_6312

Un cerveau qui marine dans du faux-sang

IMG_6309

Un petit démon avec des cornes noires, des yeux piqués et pas mal de faux-sang aussi.

IMG_6308

Bien sûr, on ne pouvait pas oublier la citrouille !

IMG_6307

Une chaîne métalliques est suspendue au 4 branches du bougeoir, agrémentée de 4 dents !

Bien entendu, je garderai le plus grand secret quand à l’origine des dents… 😉


Tout compte fait, quand on cherche bien on peut faire rentrer une décoration d’Halloween dans le thème « la douceur automnale » :

  • déjà parce qu’Halloween est en automne, ça c’était facile.
  • Mais c’est aussi une fête de partage, en famille ou entre amis, c’est chaleureux, pleins de frissons et de rire et on ne peut en garder qu’un bon souvenir ! Un souvenir emplis de douceur bien sûr 😉

Et vous qu’avez vous prévu pour Halloween ? Cette fête vous inspire t-elle ?

Joyeux Halloween à tous !

logosept2015 copie

L’ambiance de travail dans un atelier de création

IMG_6208Dans un travail en équipe, la bonne ambiance de travail est essentielle pour la productivité et le bien être collectif. Une dispute, des confrontations et les veines du front palpitent, on arrive le soir tendu en ayant envie de rester couché le lendemain !

Quand on travaille dans un atelier de création, le problème n’est pas le même, on est seul face à son bureau. Et pourtant, l’environnement de travail a plutôt intérêt à être adapté également au risque de voir l’inspiration dire bye-bye !

En fonction de l’environnement de l’atelier, le rythme de création varie ainsi que le nombre et la qualité de nos idées. Avec un pourcentage de hasard à prendre en compte, ainsi que d’autres critères que viennent s’additionner, mais pour prendre en compte le tout, il faudrait faire des statistiques, et ce n’est pas le but ici.


Résumons plutôt 4 types de fond sonore existant :

  • Le silence absolu:

Certaines personnes ont sûrement besoin pour se concentrer d’un silence parfait. Il permet d’apporter toute son attention à ce que l’on travaille et rien ne vient nous perturber.

Personnellement il ne me convient pas, le silence m’ennuie, le temps me parait long et l’inspiration n’est pas là.

silence

  • La télévision:

Un fond sonore anodin ou intéressant en fonction du programme choisi. On peut suivre une émission tout en travaillant sur ses créations.

Je suis mitigé sur ce choix : je pense qu’il est adapté quand on produit à la chaîne, sans avoir besoin de manifester son imagination. Exemple : j’ai récemment fabriqué presque 200 macarons en fimo ; mettre la télévision en fond sonore passait bien, à condition de ne pas trop lever la tête pour la regarder au risque de perdre du temps !

En revanche, la télévision peut-être un sérieux frein à l’inspiration, beaucoup de programmes manquent de fantaisie, sont clichés, répétitifs et plus généralement : énormément éloigné du domaine créatif.

Malgré cela, la télévision possède un étrange pouvoir addictif, même en prenant en compte la nullité de certains programmes, c’est pourquoi il vaut mieux la bannir de l’atelier.

télé

  • La musique ou la radio:

Un rythme entraînant, une musique épique, une saga mp3, un air de guitare. Les styles ne manquent pas et il y en a pour tous les goûts !

C’est clairement mon fond sonore préféré, je privilégie les mix de Deezer, l’avantage : c’est comme une radio, sans les pubs, avec les styles de musique que j’aime et je n’ai pas à choisir le groupe je vais écouter.

C’est stimulant, ça ne sollicite pas les yeux, on reste concentrer sur ses créations et quand on atteint un certains niveau de concentration, la musique ne vient pas le perturber.

musique

  • Une conversation:

On peut suivre ou participer à une conversation tout en continuant ses créations, quand on à la chance (ou pas) d’avoir de la visite, ou quand on vit dans un studio comme c’est mon cas.

Encore plus que la télévision, participer à une conversation va monopoliser votre attention. Alors il vaut mieux la réserver pour les créations en série, tout en restant vigilant car une bourde est vite arrivée quand on n’est pas un minimum concentré !

conversation


Aujourd’hui j’ai créé sur fond sonore du mix « Alternative » de Deezer, un vrai bonheur !

Et vous, sur quoi créez-vous ?

logosept2015 copie