Le défi féérique : Bougeoir « Seigneur des anneaux / Harry Potter / Princesse Mononoke »

Sur A little market, tous les mois il y a un nouveau défi proposé aux créateurs. Pour septembre 2015, le thème c’est « Les créatures féériques ». Alors que faire, une féé ? un bijou avec des spirales et quelques paillettes ? Rien de tout ça, un défi, c’est un défi !

Je venais tous juste de m’acheter du matériel un peu plus professionnel que des cure-dents et des aiguilles, et j’avais très envie de tester les visages.

Alors let’s go ! On fait un bougeoir avec un Ent pour le Seigneur des anneaux, une mandragore pour Harry Potter, et des esprits de la forêt pour Princesse Mononoke !

Parce que j’adore ces trois univers qui sont tous simplement magique et je ne m’en lasserai jamais !

Et maintenant, je vous présente le résultat

triptyque bougeoir

Ils m’ont donné bien du fil à retordre !

Le temps de réalisation globale  : environ 6 heures

J’ai utilisé de la pâte polymère Fimo, des pastels, de la peinture, de la colle, du feutre et quelques éléments de décors (cailloux, fleur séché, feuille textile).

IMG_5739La base

J’ai d’abord réalisé la base autour du bougeoir en verre. J’ai texturé avec un outil de finition rond, une brosse à dent et une aiguille, et j’ai coloré aux pastels marron et vert.

etapeent

L’Ent

Et je me suis directement lancé dans la réalisation de mon Ent bienheureux (il a retrouvé les Ents femmes ! ;-)), ce qui a été le plus long !

Je me suis inspiré de la réalisation de Kim Beaton qu’on peut voir sur cet article.

J’ai commencé par le visage, je me suis aidé de divers outils mais surtout d’une aiguille pour réaliser l’effet bois. Les yeux sont en pâte fimo translucide. J’ai cuit environ 10 minutes cette première partie pour ne pas l’abimer avec mes doigts avant de finaliser l’arrière de la tête. Encore 10 minutes au four.

J’ai commencé à travailler le buste, je l’ai cuit 10 minutes, et j’ai rajouté les bras, les jambes et les finitions du dos.

La tête n’a pas tenu à la seule force de la Fimo, je l’ai donc peinte à part avant la coller sur le corps.

lesesprits Les esprits de la forêt

Les esprit de la forêt, du fil d’animation Princesse Mononoke de Hayao Miyazaki ! Tellement adorable !

J’en ai fait 5, en fimo translucide et j’ai coloré les yeux et la bouche avec un feutre noir.

lamandragoreLa mandragore

Cette petite plante démoniaque que l’on découvre dans le troisième Harry Potter « Le prisonnier d’Azkaban » m’a bien fait rire ! Je me suis amusée à lui faire des traits assez grossier et ronchons et je n’y suis pas allé de main morte sur la texture de la peau. C’est ça qui est amusant avec ces petites créatures, on peut se laisser aller à faire des traits assez grossier ou exagéré, c’est ce qui donne le trait de caractère à la création. Et c’est un excellent exercice pour commencer à sculpter des visages, car ce n’est pas simple !

Photos en vrac, sur les détails du bougeoir, et avec la bougie allumée.

vrac

Publicités

Chibi Harry Potter et Vif d’or

Progression d’un Chibi Harry Potter en pâte polymère

Avec son Vif d’or

Mon porte-clé était cassé depuis quelque temps, c’était donc l’occasion pour moi de m’en fabriquer un sur mesure.

Je me suis alors lancée dans la fabrication d’un chibi Harry Potter, ce que je n’avais jamais fait !

Résultat ? Pas si simple !

IMG_5561

On commence par la tête. Tout le problème réside dans les traces de doigts. Je ne supporte pas les gants, alors j’ai fais comme j’ai pu pour effacer les traces en passant doucement le doigt sur le fimo avant de mettre de côté pour la cuisson.

Les détails dans les chibi sont tout de suite sont extrêmement précis, le contour des lunettes d’ailleurs est moyennement réussi, pas très régulier.

Les cheveux sont assez sympa à réaliser, de mèche en mèche. J’aurais pu faire la cicatrice en fimo, mais je sentais venir les ennuis, alors elle sera faite après cuisson, à la peinture.

J’ai ensuite insérer dans la tête deux armatures en fil de fer : une pour encastrer le corps, et une pour accrocher le chibi.

15 min au four !

IMG_5562

Ensuite viens la réalisation du corps, un peu plus simple, mais le noir tâche beaucoup, il faut faire attention.

Une première partie pour la base du corps se fait en formant un boudin plus fin en haut, plus large en bas.

On ajoute ensuite deux petits boudins de chaque côté pour les bras, de la même couleur que la tête, et une couche fine de noir pour former la robe.

J’ai fixée une petite cape noire dans le dos.

IMG_5570IMG_5572

Avant la cuisson finale, la dernière étape a été de fabriquer une petite écharpe Gryffondor rouge et jaune. J’ai créé un petit effet d’écharpe au vent en lui donnant du mouvement.

Après cuisson : le détail de la cicatrice à la peinture, et le vernissage des yeux et de la monture des lunettes.

Résultat, un Harry Potter a l’air un peu surpris !

Mais je suis assez contente pour un premier. D’autres suivront.

IMG_5575

Réalisation du vif d’or

IMG_5578 IMG_5577

J’ai d’abord former une boule jaune sur laquelle j’ai sculptée des motifs abstraits.

Puis les deux ailes dans lesquelles j’ai inséré du fil de fer pour pouvoir les rattacher facilement à la boule du vif d’or.

Une fois le tout assemblé et cuit au four. J’ai passer une couche de peinture jaune, et blanche pour unifier et donner un côté velouté.

IMG_5579

Et voilà le résultat final !