Les bijoux d’octobre

L’automne est arrivé ! Et le froid qui va avec.

Moi qui d’habitude utilise beaucoup, beaucoup de bleu dans mes créations, ce mois-ci les couleurs chaudes sont davantage au rendez-vous pour venir nous réchauffer !

Du orange en majorité, mais aussi du jaune et du rouge. Elles nous préparent aux changements de couleur des feuilles d’automne.

stock 2Les faux-écarteurs ont du succès ! On en retrouve trois dans les tons orangés, dont un d’inspiration octopus.

Quand on veut un bijou original, c’est l’idéal, et l’avantage c’est qu’on a l’illusion d’un écarteur, sans avoir à torturer ses oreilles !

Un collier arabesque, et un autre avec des perles bleues (quand même !) et une breloque en forme de hibou pour le côté kawaï !

stock 4 copieJe ne fais pas souvent de bracelet, mais quand l’inspiration vient on s’y met ! Un bracelet manchette donc, dont les nuances de couleurs ont été réalisées aux pastels secs.

Idem pour le collier au pendentif carré.

Par contre, pour les autres créations, je suis partie d’une même base de cane en dégradée blanc/jaune/pourpre, que j’ai déclinée en mosaïque pour la parure, et en rectangle arrondie pour le collier seul.

Pareil, je ne fais pas souvent de canes, mais j’ai bien envie d’explorer d’autres horizons de cette technique qui se décline à l’infini, et qui promet pleins de belles choses !

livres copieEt pour finir, une petite série de boucles d’oreilles en mini-livre !

Pour infos, ces petits livres n’étaient pas du tout destinés à finir en boucles d’oreille, c’est une sorte de recyclage.

A la base, j’avais dans l’idée de créer des pièces d’échiquier en forme de mini livres. Mais quand je me suis rendu compte de la quantité de fimo que ça me prenait, et surtout du nombre d’heure passées pour créer ne serait-ce qu’une série, j’ai laissé tombé l’idée, pour le moment du moins !

La première paire devait donc représenter les fous, la deuxième le roi et la reine, et la troisième les cavaliers.

J’ai eu un petit soucis avec les tours, un livre s’était cassé et je ne les ai donc pas assemblées.

Mais au final, je suis contente car ça donne des boucles d’oreille fantaisie sympathique et surtout à un prix abordable.

Elles seront en ligne sur la boutique à partie du 31 octobre.

logosept2015 copie

Publicités

This is Halloween !

On y est les grands enfants, dans deux semaines Halloween sera là !

Nostalgique ou pas, au taquet sur la décoration ou pas, on a tous au moins une petite touche d’Halloween chez nous le 31 octobre.

Fausses araignées en plastique, fantômes, citrouilles, chauve-souris, les sujets ne manquent pas !

Je vous présente donc ma première touche de décoration confectionnée de mes petites mains :

IMG_6316

C’est un bougeoir en polymère avec une base carrée orange, un emplacement pour une bougie chauffe-plat au milieu, et quelques éléments de décorations dans les tons !

L’idée m’est venue quand il fallu réfléchir au défi mensuel d’A little market du mois de novembre avec pour thème « la douceur automnale ». Bon j’avoue, quand je m’y suis mis j’avais oublié le terme « douceur » qui fait que ce bougeoir n’entrera peut-être pas dans le thème… il faudra peut-être que je pense à autre chose pour ce défi.

Mais le bougeoir est là, et n’attend plus que son heure de gloire pour éclairer la soirée d’Halloween !

IMG_6311On y retrouve 4 tentacules noires avec des ventouses rouges dans un coin.

IMG_6312

Un cerveau qui marine dans du faux-sang

IMG_6309

Un petit démon avec des cornes noires, des yeux piqués et pas mal de faux-sang aussi.

IMG_6308

Bien sûr, on ne pouvait pas oublier la citrouille !

IMG_6307

Une chaîne métalliques est suspendue au 4 branches du bougeoir, agrémentée de 4 dents !

Bien entendu, je garderai le plus grand secret quand à l’origine des dents… 😉


Tout compte fait, quand on cherche bien on peut faire rentrer une décoration d’Halloween dans le thème « la douceur automnale » :

  • déjà parce qu’Halloween est en automne, ça c’était facile.
  • Mais c’est aussi une fête de partage, en famille ou entre amis, c’est chaleureux, pleins de frissons et de rire et on ne peut en garder qu’un bon souvenir ! Un souvenir emplis de douceur bien sûr 😉

Et vous qu’avez vous prévu pour Halloween ? Cette fête vous inspire t-elle ?

Joyeux Halloween à tous !

logosept2015 copie

Technique : Le pastel sur pâte polymère

pastelsParmi les différentes techniques de colorisation sur pâte polymère on retrouve le pastel sec. Une technique pas très connue et utilisée et pourtant ! Elle promet des résultats très doux et épurés.

J’utilise personnellement les soft pastels de la marque Rembrandt.

C’est facile à utiliser et on y retrouve plusieurs avantages :

  • Plus d’aspect plastique ! Le pastel donne un effet mat très pro et naturel.
  • On peut dégrader facilement les couleurs.
  • Ne nécessite aucun temps de séchage.
  • S’utilise sur la pâte crue.

 créasQuelques exemples de créations que j’ai pu colorer grâce aux pastels.


  clair sur sombreUn point important

Ce qu’il ne faut pas perdre de vue, c’est la façon d’utiliser les tons de pastels sur la pâte polymère. Je montre dans l’exemple du dessus, ce qu’il ne faut pas faire justement.

Les tons clairs de pastels ne tiendront pas sur une pâte foncée.

Ici la base en polymère était de couleur vert foncée, j’ai essayé de lui donner des nuances printanières de jaune, de rouge et d’orange en venant gratter le pastel directement au dessus de la pâte. Je suis ensuite venue frotter le pastel avec un pinceau, mais rien à faire : la polymère ne d’éclaircie pas, sa base foncée absorbe la lumière.

Par contre, on peut toujours rajouter une couche de pastel foncée sur un couche claire. C’est pourquoi sur ce petit test, j’ai fini par étaler de la poudre de pastel blanche pour donner un effet mat plus prononcé, puis j’ai appliqué du pastel brun foncé uniquement sur les reliefs pour les faire ressortir.


pinceauLe pastel sur les arrêtes

Dans cet exemple, j’ai donné une forme de goutte à deux boules de pâtes bleues. Puis j’ai creusé, aplati, posé un strass, bref j’ai sculpté la pâte pour lui donner la forme que je voulais.

Cette fois je n’ai pas gratter le pastel au dessus de la pâte, sinon c’est l’intégralité de ma sculpture qui allait se retrouver coloré, et je voulais garder mon bleu de base.

Alors j’ai gratté du pastel brun foncé au dessus d’une feuille, et je suis venue avec mon pinceau frotter la pâte au niveau des arrêtes pour leur donner de la couleur. Tout de suite, le relief ressort beaucoup plus !


Pour résumer, il existe plusieurs techniques pour poser le pastel sur la pâte polymère (crue) :

  • On peut venir directement gratter le pastel sur la pâte et estomper au pinceau.
  • On peut gratter le pastel à côté et ajouter la couleur avec plus de précision aux endroits souhaités.
  • On peut frotter son doigt sur le pastel et le passer sur la polymère aux endroits souhaités.

Le pastel tient très bien sur la polymère crue, et restera incrustée une fois cuite. Ensuite, vous pouvez laisser tel quel (mais la création risque de tacher car le pastel n’est pas protégé), ou la vernir avec un vernis brillant ou mat.

Je pencherai plus vers le vernis mat qui est en accord avec l’effet des pastels !

pendant

logosept2015 copie

DIY – Bougeoir en pâte polymère

bougeoir

Toutes les étapes pour réaliser un bougeoir en pâte polymère verni !

Réalisation simple, à la portée de tous.

IMG_5694

Le matériel :

  • de la pâte polymère de la marque et couleur de votre choix
  • Un bougeoir en verre qui servira pour la cuisson au four
  • un pinceau
  • une lame souple
  • du vernis
  • des paillettes

etape1

Les premières étapes consistent à mélanger la pâte polymère pour obtenir une boule (ça peut-être un mélange de couleur, ou couleur unie), puis à l’aplatir soit avec une pasta machine (plus simple) ou avec un rouleau.

Ensuite il faut découper les bords, j’ai utiliser une lame à bords ondulés façon dentelle mais ce n’est pas obligatoire, tout comme la forme globale qui peut être ronde ou ondulée.

Le tout est de bien vérifier, en la déposant sur le bougeoir en verre renversé, que la pâte ne soit pas trop grande et qu’elle ne touche pas la table.

etape2

Une fois la vérification terminée, votre pâte est prête à être décorée.

J’ai réaliser une première rangée de pois couleur framboise, puis des trous à l’aide d’un cure-dent, une autre rangée de pois mais orange cette fois ci, puis deux autres rangées de trous.

Les trous vont laisser passer la lumière de la bougie, ce qui donne un rendue sympa, alors il ne faut pas hésiter à en abuser !

etape3

Quand vous jugez votre décoration terminée, il ne reste plus qu’à ajuster la pâte polymère sur le bougeoir en verre et à ajuster les plis pour qu’ils soient relativement régulier, à la manière d’une nappe.

Ensuite il faut mettre le bougeoir au four et le cuir selon les informations de la marque de votre pâte polymère.

Pour la Fimo c’est 30 min à 110°C. Le verre ne craint rien à cette température.

etape4

Bien attendre que le bougeoir ait refroidi ! Mélanger la verni (spécial pâte polymère) avec des paillettes de la couleurs de son choix, et passer deux ou 3 couches de verni sur le bougeoir.

Je n’ai verni que l’extérieur, mais on peut bien sûr passer une couche à l’intérieur également.

Les paillettes et le vernis donneront un côté brillant au bougeoir !